in

Voilà pourquoi les femmes ont besoin de plus de sommeil que les hommes

Si vous avez déjà eu l’impression d’être fatiguée en permanence, vous n’êtes pas seule. Les femmes ont besoin de plus de sommeil que les hommes. Leurs hormones sont différentes.

les femmes ont besoin de plus de sommeil
Les femmes sont tellement occupées par le travail, les enfants et tout le reste de la vie qu'elles ont moins de temps pour dormir. [© Pixabay]

De nombreuses études ont montré que les femmes ont besoin de dormir plus que les hommes. Le Dr Marc Rey, responsable du Centre du sommeil et de la vigilance à l’hôpital de la Timone à Marseille, nous explique pourquoi.
Il est naturel que les femmes aient besoin de plus de sommeil que les hommes. De nombreuses études l’ont prouvé : les femmes ont besoin de plus de sommeil que les hommes. C’est pourquoi, selon un récent sondage Ipsos réalisé pour le compte de la Fondation Adova, lorsque la personne moyenne interrogée déclare avoir mal dormi après moins de 7 heures de repos par nuit, les femmes indiquent que cela leur arrive en dessous de 7h30 de sommeil par nuit.

Pour comprendre les raisons de cette « inégalité », nous avons interrogé le Dr Marc Rey, directeur du Centre du sommeil et de la vigilance de l’hôpital de la Timone à Marseille.

Perturbateurs du sommeil : les hormones

Il y a, en fait, plus de gros dormeurs que de gros dormeurs et l’explication en est principalement hormonale. Pendant le cycle menstruel, les niveaux d’hormones d’une femme changent, ce qui entraîne souvent des périodes de fatigue ou un sommeil interrompu ou fragmenté. Pour se sentir fraîche et dispos, elle a besoin de dormir un peu plus chaque nuit.

Lorsque la vie d’une femme passe dans la période de périnatalité, le manque de sommeil devient d’autant plus évident. « Pendant la grossesse – de trois mois à neuf mois environ – le taux de progestérone augmente rapidement », explique Marc Rey. Ses effets soporifiques entraînent un besoin accru de sommeil, c’est pourquoi les femmes enceintes sont souvent sujettes à des insomnies au cours du dernier trimestre, alors qu’elles sont mal à l’aise à cause du poids supplémentaire qu’elles portent et qu’elles se sentent agitées par l’enfant qui bouge en elles… ».

La ménopause, lorsqu’elle s’accompagne de bouffées de chaleur et d’une diminution du taux d’œstrogènes, peut également accroître la fatigue.

La naissance d’un enfant

Au cours des premiers mois de la vie d’un enfant, et surtout en cas d’allaitement, les jeunes mères connaissent un sommeil perturbé qui leur donne souvent envie de dormir plus longtemps. Selon une étude menée par l’Université de Warwick sur plus de 2500 femmes et près de 2200 hommes, les femmes perdent environ 40 minutes par nuit pendant 6 ans après la naissance de leur bébé. Pendant les 3 premiers mois, la perte peut même s’élever jusqu’à 1 heure par nuit ! Pour les pères, ce manque ne culmine qu’à 13 minutes par nuit.

Néanmoins, même si l’époque est en train de changer et que les femmes deviennent plus égales aux hommes à bien des égards, y compris en ce qui concerne certains stéréotypes sexistes qui ont été éliminés, de nombreuses femmes se retrouvent encore à devoir s’occuper des choses à la maison. Mon mari m’aide beaucoup dans les tâches ménagères au quotidien, mais je dois toujours le lui rappeler : préparer les listes de courses, par exemple, ou ce qu’il faut faire autour du bébé, ou encore dire ce qu’il faut faire pour le dîner et comment le cuisiner – Anne Cecelia nous a raconté son expérience le mois dernier lorsqu’elle a été interviewée dans le cadre d’un article sur Facebook.

Thomas Ngom

Passionné de danse et de la culture lifestyle. Je rédige des articles d'actualité et SEO autour de ces deux univers.