TVREZE.fr
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Vers la fin de la semaine des 4 jours ?


Philippe Rondeau, représentant FCPE revient sur la mise en place de la réforme scolaire et évoque la possibilité d'un nouvel aménagement des horaires.



Un reportage de Philippe Devilliers

Phil DEV
Lu 2251 fois

Notez



1.Posté par Philippe DEVILLIERS le 24/11/2008 09:48
Précision d'un instituteur du cru:
"On en a entendu parler mais ça serait toujours sur la base de 24h d'enseignement par semaine et non un transfert du samedi au mercredi..."

2.Posté par Walter B le 25/11/2008 08:59
Merci pour cette précision, en effet.

3.Posté par Philippe DEVILLIERS le 03/12/2008 17:13
Hier (27 novembre 2008.. pas 1942, hein) s’est produit un fait très grave à l’école du Jardin de Ville, à Grenoble. À 15h45, un père de quatre enfants (un moins de trois ans, deux scolarisés en maternelle et un en CE1 à l’école du Jardin de Ville) est venu, accompagné de deux policiers en civil, chercher ses enfants pour "un rendez-vous en préfecture", ont compris les enseignants. À 19h, on apprenait que la famille au complet était au centre de rétention de Lyon.*
Ils y ont dormi. Ils étaient injoignables hier soir. On a réussi à les joindre tôt ce matin aux cabines téléphoniques du centre de rétention (qui, rappelons-le, est une prison). Ils étaient paniqués. On a prévenu le centre que la CIMADE, seule association ayant le droit d’entrer dans les centres de rétention, irait voir la famille ce matin. Arrivés au centre, les militants de la CIMADE les ont cherchés, sans succès : la famille était en route pour l’aéroport, leur avion décollant une demi-heure
plus tard.
Nous n’avons rien pu faire, nous attendions que les militants des la Cimade comprennent la situation de la famille, afin de pouvoir les aider en connaissance de cause.
Ils ont été expulsés ce matin. Leurs chaises d’école resteront vides.C’est une première en Isère : la traque des étranger-e-s pénètre dans les écoles. Les seuls enfants en situation irrégulière sont ceux qui ne sont pas à l’école.
Nous vous demandons de bien vouloir faire circuler cette information le plus largement possible. Personne ne doit pouvoir dire "on ne savait pas". Merci,
Emmanuelle, pour le Réseau Education Sans Frontières 38

4.Posté par Phil D le 04/02/2009 14:46
DEPECHE AFP mercredi 4 février 2009

PARIS (AFP) — Le ministre de l'Education nationale Xavier Darcos a indiqué mercredi qu'il ne voyait "aucun inconvénient" à ce que les écoles primaires repassent à un rythme de 4,5 jours par semaine, avec 3 heures de cours le mercredi matin, ainsi que le demande la FCPE.

"Moi, je ne vois aucun inconvénient à ce que, en accord avec les communes, les conseils d'école proposent de repasser à quatre jours et demi, j'y vois même beaucoup d'avantages", a déclaré à la presse M. Darcos à l'issue du Conseil des ministres.

"Je rappelle que j'ai laissé le choix aux conseils d'école de choisir soit quatre jours, soit quatre jours et demi. Dans le conseil d'école, vous avez les parents, vous avez les enseignants et vous avez les élus, et notamment les fédérations de parents d'élèves dont la FCPE", a-t-il rappelé.

"Je le répète, ce n'est pas moi qui ait choisi (...) ce sont les conseils d'école qui ont majoritairement choisi la semaine des quatre jours", a insisté Xavier Darcos.

Le président de la FCPE Jean-Jacques Hazan a annoncé mardi à Paris le lancement d'une "campagne nationale" pour un rythme scolaire en primaire de 4,5 jours, avec trois heures de cours le mercredi matin, au lieu de la semaine actuelle de 4 jours.

"La semaine de quatre jours, imposée par le ministre Darcos, densifie la journée de travail et est beaucoup trop fatigante pour les enfants", a expliqué M. Hazan au cours d'une conférence de presse.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Septembre 2016 - 11:37 Entr'aide à Rezé

Mercredi 6 Avril 2016 - 07:13 #Nuitdebout Nantes


Rechercher une vidéo




Vous aimez nos reportages ?
Faites un don à TVREZE.