TVREZE.fr
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Médias. Pour Nantes 7, il devient urgent d'agir


La lettre Com & médias n°109 indique que l'étau économico-juridique se resserre sur l'avenir de la TV locale Nantes 7.



Suite à son dépôt de bilan, et après avoir été reprise par la SAS N7TV*, la chaîne semble peiner à remonter la pente.
 
Les six mois de tourmente liés au dépôt de bilan pèsent lourd. Sur le plan des recettes publicitaires, le prévisionnel 2010 fixé à 550 K (net éditeur) ne sera pas atteint. 
 
Sur le plan juridique, le cadre légal fixé par le CSA s'avère lui aussi être un frein au développement. La fréquence nantaise est aujourd'hui gérée par trois entités : Télénantes, N7TV (pour Nantes7) et la régie publicitaire RTVO. 
 
Un labyrinthe qui semble compliquer la quête de rationnalisation et d'identité. « L'exercice 2010 va être très difficile. Si on reste sur ce schéma, on va droit dans le mur », alerte Elisabeth Clément, présidente de Télénantes (actionnaire à 38% de Nantes 7).
 
Pour sortir de ce labyrinthe et gagner du temps, la chaîne entend solliciter le CSA très rapidement. Objectif : faire accélérer l'appel à candidature qui pourra donner naissance à un opérateur unique à Nantes. Le temps presse.
 
Pour rappel le capital social de N7TV : Télénantes (38 %), Crédit Mutuel LACO (25 %), TV loco (15 %), la lettre API (15 %), Sciencescom (6 %), le CCO (1 %)
 
 

Lu 1119 fois

Notez



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Mai 2016 - 11:46 La fibre pro à Nantes


Rechercher une vidéo




Vous aimez nos reportages ?
Faites un don à TVREZE.