TVREZE.fr
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Jean-Pierre au Machu Picchu


Jean-Pierre, de retour du Pérou, nous revient avec une série de vidéos. La première provient du mythique site du Machu Pichu. Tchou tchou !



Comentarios bienvenidos !

Après la fôret tropicale du Machu, la zone côtière aride et le survol des lignes de Nazca avec un commentaire final sur l'eau dans un désert hyper-aride où la pluie ne tombe, en moyenne que 2 jours par an. Les restrictions d'eau sont fréquentes à Nazca et en période de sécheresse, l'eau n'est distribuée qu'une heure par jour ! Attention à ne pas gâcher l'eau !

Attachez bien vos ceintures, (re)vivez le survol en HD de ces fameuses lignes « below the wing, my friends »…(pas toujours évident !) 
Découverts en 1926, les géoglyphes de Nazca sont de grandes figures traçées sur le sol, souvent figuratives, parfois longues de plusieurs centaines de mètres qui se trouvent dans le désert. Le sol sur lequel ils se dessinent est couvert de cailloux que l'oxyde de fer a coloré en gris. En les ôtant, les Nazcas ont fait apparaître un sol gypseux plus clair, découpant les contours de leurs images.
 
Les archéologues s'interrogent sur le sens de ces lignes mystérieuses tracées par les Nazcas, une civilisation pré-inca du Pérou sud qui se développa entre 300 av. J.-C. et 800 de notre ère. Ces géoglyphes auraient été réalisés entre 400 et 650.
 
Parmi les théories, la plus farfelue "une piste d'atterrissage pour extraterrestres" !
 
Addenda :  les aqueducs Nazca où l'art de capter et de transporter l'eau dans un désert hyper-aride.
La civilisation Nasca  est aussi connue pour ses poteries et ses céramiques polychromes montrant des silhouettes d'hommes, d'animaux et de plantes. 
Ce peuple avait une très bonne connaissance de la géographie et de l'astronomie.
 
L'économie était basée sur l'agriculture, pour irriguer les terres, dans cette région où la pluie ne tombe, en moyenne que 2 jours par an, ils ont donc construit de nombreux aqueducs pour amener l'eau qui descend des montagnes de manière souterraine. Ces aqueducs, vieux de 2000 ans, captent l'eau, puis la transporte; ils fonctionnent toujours aujourd'hui et remplissent encore leur rôle. Des puits en colimaçon permettent d'entretenir l'aqueduc ainsi que l'aération.
 


Lu 376 fois

Notez



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 13 Mars 2017 - 14:26 Quinzaine de la parentalité

Dimanche 5 Mars 2017 - 16:00 Atelier Le hangar du pendule


Rechercher une vidéo




Vous aimez nos reportages ?
Faites un don à TVREZE.