TVREZE.fr
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Grèves dans l'éducation


Dans le secteur de l'éducation, la situation reste tendue et la mobilisation ne se dément pas. Pour débattre de l'avenir de l'éducation, une réunion publique d'information est organisée par un collectif d'enseignants de Rezé - le 28 janvier à 20h - Salle du Seil.



Une information et un reportage d'Orlan pour TVREZE

Grèves dans l'éducation

Orlan
Lu 2028 fois

Notez



1.Posté par pierrO le 22/01/2009 21:33

2.Posté par PDV le 25/01/2009 16:48
A lire: " Main basse sur l'école publique", de Eddy Khaldy et Muriel Fitoussin éditions Demopolis 2008, avec quelques passages sur les fondements de la "pensée" du ministre X.Darcos, à propos de la privation partielle de l'école et ce genre de réjouissances.

3.Posté par Christian URBAIN le 05/02/2009 23:14
Attachons-nous à notre école et faisons reculer définitivement tout projet d’amputation de la maternelle Après ses attaques sur la maternelle, directes ou sous-entendues, le ministre Xavier DARCOS semble faire un pas en arrière. Est-ce pour prendre un meilleur élan ? Pour faire reculer définitivement tout projet d’amputation de l’école maternelle (3 ans, 4 ans, 5 ans ?), de remplacement de ce service public national par des services municipaux ou privés, montrons notre attachement à l’école. Le 6 février 2009, avec de la ficelle, du scotch ou par une chaîne humaine, attachons-nous à la maternelle. Cette action est symbolique : elle signifie un attachement à un système reconnu partout en Europe. Cette action est résolue et traduit la détermination des parents à ne pas laisser démanteler la maternelle sans rien faire. C’est une action flash, qui ne gênera ni ne bloquera personne, ne paralysera aucune école. .Elle est destinée à la fois à alerter et à exprimer une opinion par un moyen inédit. Cette action est organisée par les parents de l'ecole maternelle " La Houssais, à partir de 16h15, et nous vous invitons, à relayer notre action. Cordialement. Christian URBAIN , pour les parents d'élèves de l'ecole maternelle

4.Posté par Philippe le 06/02/2009 16:30
Salut Christian
content que tu sois toujours sur la brèche.

Philippe

5.Posté par Walter le 06/02/2009 17:52
je suis allé faire qqs images ce soir. allez je file récupérer les miens

6.Posté par Dev Phil le 24/04/2009 09:38
C'est un internaute qui a alerté Rue89 : il avait découvert sur le Net que deux maires de petites communes dans le Sud-Ouest font l'objet de poursuites devant le juge administratif. Leur tort ? Refuser d'organiser le service minimum d'accueil (SMA) des élèves dans leur école les jours de grève des professeurs.

Il s'agit en l'occurence de deux municipalités communistes, à Saint-Capraise-de-Lalinde et à Lanquais, près de Bergerac (Dordogne). Les deux édiles sont poursuivis par la préfète de Dordogne, qui leur reproche d'avoir décidé de faire systématiquement une entorse à la loi sur le service minimum d'accueil, qui date d'août 2008.

Pour preuve, la préfecture dispose des délibérations votées en conseil municipal, qui lui sont transmises dans le cadre de ce qu'on appelle le « contrôle de légalité ».

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Septembre 2016 - 11:37 Entr'aide à Rezé

Mercredi 6 Avril 2016 - 07:13 #Nuitdebout Nantes


Rechercher une vidéo




Vous aimez nos reportages ?
Faites un don à TVREZE.